Définition veganisme

Le veganisme est un style de vie et un mode alimentaire excluant tout source alimentaire animale, toute source de consommation animale (habillement, alimentation, entretien, maquillage…) et privilégiant le confort et le respects des animaux.

vegan vs vegetarien

Le veganisme est différent du vegetarisme. Le vegetarisme exclut la consommation de viande, de poisson mais peut inclure du lait, des oeufs , du miel selon les variations de chacun. Le vegetarisme est un régime alimentaire, le veganisme va plus loin dans la protection animale. Le flexitarisme est un végétarisme souple, éloigné du veganisme du coup !

Qu’est-ce que le veganisme ?

Définition du veganisme : Qu’est-ce que c’est?

Le véganisme est actuellement défini par la Vegan Society comme un mode de vie qui tente d’exclure autant que possible toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux. Cela inclut l’exploitation à des fins alimentaires et à toute autre fin.

Par conséquent, un régime végétalien vegan exclut non seulement la chair animale, mais aussi les produits laitiers, les œufs et les ingrédients d’origine animale comme le miel. Ceux-ci incluent la gélatine, le miel, le carmin, la pepsine, la gomme laque, l’albumine, le lactosérum, la caséine et certaines formes de vitamine D3.

Les végétariens et les végétaliens évitent souvent de manger des produits d’origine animale pour des raisons similaires. La plus grande différence est le degré auquel ils considèrent les produits animaux comme acceptables.

Par exemple, les végan et les végétariens peuvent exclure la viande de leur alimentation pour des raisons de santé ou d’environnement.

Cependant, les vegan choisissent également d’éviter tous les sous-produits animaux, car ils pensent que cela a le plus grand impact sur leur santé et l’environnement.

En termes d’éthique, les végétariens s’opposent à l’abattage d’animaux pour se nourrir, mais considèrent qu’il est acceptable de consommer des sous-produits animaux tels que le lait et les œufs, tant que les animaux sont maintenus dans des conditions adéquates.

D’un autre côté, les vegan croient que les animaux ont le droit de ne pas être utilisés par l’homme, que ce soit pour la nourriture, les vêtements, la science ou le divertissement. Ainsi, ils cherchent à exclure tous les sous-produits animaux, quelles que soient les conditions dans lesquelles les animaux sont élevés ou hébergés.

Le désir d’éviter toute forme d’exploitation animale est la raison pour laquelle les végétaliens choisissent de renoncer aux produits laitiers et aux œufs, des produits que de nombreux végétariens n’ont aucun problème à consommer.

Le veganisme (vegetalisme ): Les avantages

la baisse de consommation de viande est une nécéssité écologique globale. La diminution de consommation de viande a un impact sur la santé cardio vasculaire. Manger uniquement des végétaux est profitable à la santé humaine.

Si certains végétaliens préfèrent prendre des vitamines de synthèse, il faut souligner que ces dernières sont synthétisées grâce aux micro-organismes qui sont aussi des animaux. 

Vegan vs flexitarien

Les deux approches sont bien différentes. Le vegan va au bout d’une démarche, le flexitarien tire profit d’un régime alimentaire en mutation sans se soucier d’une approche plus globale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.